Aujourd’hui découvrez le portait de notre Mina Girl, Axèle à l’univers complètement décalé qu’on adore ! Vous aussi rejoignez la communauté des #MinaGirls en utilisant le hashtag sous vos photos ! ⚡️

 

Portrait d’une Mina Girl

 

Quelles sont tes passions, ce que tu aimes faire dans la vie et qui te pousse à te lever chaque matin ?

J’essaye de rendre possible l’impossible. Et j’ai toujours réussi. En fait, non, je rectifie: j’ai souvent échoué, mais ce n’est pas grave parce que je réessaye encore et encore jusqu’à ce que ça marche.

Peux-tu nous parler de ton univers ?

Ha ha, comment le définir… si ce n’est qu’il est d’apparence, un peu fou ! En fait, il est juste décalé, parce que j’ai une approche différente de la vie par rapport à d’autres. Je me laisse porter par le vent, je fais tout ce qu’il me passe par la tête. Sans réfléchir. J’absorbe tout ce que je vois, tout ce que j’entends, tout ce que je vis, je mixe tout, et j’en ressors un smoothie photographique.

Quel est ton plus grand rêve ? 

Faire les Jeux Olympiques de Gymnastique ! Mais la poutre me fait bien trop peur…

Comment a évolué ta confiance en soi ? Est-ce que tu as des personnes qui t’inspirent ?

J’ai eu confiance en moi très tardivement. Un jour, sur un coup de tête, j’ai eu envie de faire un défilé de mode (Tout en sachant, que je n’ai ni la taille, ni la corpulence et ni la grace d’un mannequin ). Pour me lancer là-dedans, il me fallait dans un premier temps, un book photos. Et donc, des photos. Et c’est en posant devant les objectifs que j’ai appris à accepter mes défauts. Je suis passée au-dessus. Et maintenant, j’en suis au stade : «  Quels défauts physiques ? J’en ai, moi ? J’croooois pas non. »

Sur Instagram, je suis le travail de Déborah (@les_aventuriers) qui a lancé le mouvement de confiance en soi : « Les Aventuriers du Bonheur ». Ce sont des petits mots et des photos partagés et surtout un soutien collectif.

Que fais-tu quand tu as une baisse de confiance ?

Souvent, quand il y a une baisse de confiance en soi, c’est qu’il y a une baisse de moral. J’essaye la thérapie positive, en énumérant mes 5 bons moments de la journée. (Evidemment, à côté de ça, je ne peux m’empêcher de citer tous les mauvais aussi. Forcément.) Du coup, vous l’aurez compris, la thérapie positive, ce n’est pas trop mon truc dans ces moments-là… Alors rien de mieux qu’un câlin de mon petit chien, un partage d’amour et tout va mieux !

Qu’est ce qui te plait chez Mina Storm ?

J’aime ce sentiment de proximité qu’on a avec la marque du fait que les mannequins choisies soient des filles à morphologies très variées. Finalement, j’ai l’impression de faire partie de la bande Mina Storm, comme si nous étions toutes copines !

Parmi toutes nos petites merveilles, quel est ton soutien-gorge Mina Storm préféré ?

J’adoooore le Triangle Eva Bleu Minuit, qui, je trouve, donne une jolie forme à ma poitrine. Sans parler du confort extrême !

 

La brassière Eva Bleu-Minuit

 

Pourquoi te définirais-tu comme une MinaGirl ?

Je partage les mêmes valeurs que la marque. Le côté naturel et l’approche positive du corps font que je me sens libre, fraiche, légère et bien dans mes baskets. Enfin… bien dans mes sous-vêtements !

 

Si vous avez accroché à l’univers d’Axèle, rendez-vous sur son Instagram !

#MinaGirls #MinaStorm

Aventureusement,

Mina Storm ⚡️