Qui n’a jamais eu de galère de soutien-gorge ?!

Le soutien-gorge, c’est l’invention qui a changé la vie des femmes. Il est vrai que de se sentir maintenue tout au long de la journée et particulièrement lorsque l’on est menées à courir partout, ce n’est pas de refus. Néanmoins, le soutien-gorge, et je parle même des ancêtres du soutien-gorge (corset etc…) a toujours eu ce défaut d’être inconfortable, si bien qu’en fin de journée on ne rêve que d’une chose : s’en débarrasser !

Voici alors 10 galères qu’on a toutes eu avec nos soutiens-gorges ! + quelques tips pour s’en débarrasser… ?

1 – Aïe, j’ai mal

Les agrafes du soutien-gorge, en plus de causer des douleurs dans le dos, sont particulièrement gênantes lorsque l’on s’adosse à un mur ou au dossier d’une chaise : être assis n’a jamais été aussi insupportable ! D’ailleurs, ça nous fait penser à la vidéo de Juste Zoé sur les soutiens-gorge, cliquez ici si vous ne l’avez pas vue ??‍?

 

2 – 90A, 85C, 80B… euh c’est quoi ma taille en fait ?

Trouver sa bonne taille de soutien-gorge peut se révéler être le parcours du combattant ! Trop de chiffres, trop de lettres ! Si on ne s’y connait pas un minimum en la matière, on peut vite se sentir perdue. Résultat ? On quitte le magasin soit les mains dans les poches, ou bien avec notre futur pire ennemi.

Pas de panique, on a fait un article sur ce sujet pour vous donner des conseils pour connaitre votre taille de soutien-gorge ?

 

3 – Oups, mauvaise taille…

Comme on ne s’y retrouvait pas dans cet océan de tailles et de choix, on est reparti avec un soutien-gorge de la mauvaise taille. Et là c’est le cauchemar. Quand le soutien-gorge est trop petit ? Il nous serre, il nous étouffe, c’est juste invivable ! Quand le soutien-gorge est trop grand ? C’est simple, on passe la journée à le remettre à sa place car il n’arrête pas de remonter tout seul. 

Chez Mina Storm, vous n’aurez jamais ce problème : nos pièces de lingerie sont faites en coton hyper stretch qui s’adapte à votre corps ! Et puis, on vous conseille sur votre taille !  Si vous avez besoin, n’hésitez pas à nous écrire ❤️

 

4 – STOP les marques !!

Un soutien-gorge trop serré est un soutien-gorge qui laisse des marques, notamment au niveau des bretelles ou sous la poitrine à cause des armatures… On bouge nos bras toute la journée, c’est évident, alors quand au moindre mouvement on a une sensation d’irritation à cause de notre soutien-gorge, le cauchemar semble interminable. Et puis, vous connaissez aussi la sensation après avoir enlevé son soutien-gorge en fin de journée ? Le bonheur à l’état pur ?

 

5 – C’est quoi cette qualité encore…

Le soutien-gorge aux bretelles trop fines ou de mauvaise qualité, vous connaissez ? C’est loin d’être le meilleur moyen de passer une journée en toute tranquillité. Pourquoi ? Car on a peur de retrouver son soutien-gorge à ses pieds parce que les bretelles ont lâché !

6 – Passer sa journée à se gratter

Pour encore ajouter un peu d’inconfort aux soutiens-gorge, il y a les étiquettes ! Déjà que les agrafes nous tiraillent le dos, voila qu’une étiquette nous démange : c’est la cerise sur le gâteau !

Chez Mina Storm, les étiquettes de soutien-gorge n’existent plus ! La taille est directement imprimée sur le tissu : malin ? Ne nous remerciez pas !

 

7 – Les baleines… pourquoi ??

Les soutien-gorges ont tous ( ou presque ) des baleines qui arrondissent la poitrine. Et il s’avère pour beaucoup de femmes, que ces baleines compressent la poitrine et font mal. Voilà qui n’est pas terrible pour un soutien-gorge qui est censé nous soutenir la poitrine et nous mettre “à l’aise”.  

Sur les pièces de lingerie Mina Storm, les baleines n’existent pas : la garantie du même maintien qu’un soutien-gorge classique, mais avec le confort signé Mina Storm !

 

8 – Pas très original…

Cela vous est-il déjà arrivé d’avoir une impression de déjà-vu ? Avec le soutien-gorge lambda cela peut être souvent le cas : même motifs, même dentelles, même coupes, même assortiments de couleurs, on finit par les détester pour leur manque d’originalité.

Sinon, vous pouvez toujours jeter un coup d’oeil à notre dernière collection, en terme de diversité de motifs, vous ne serez pas déçues ?

 

9 – La poitrine jusqu’au menton !

Le soutien-gorge au rembourrage poussé à l’extrême, c’est se mettre des épines dans le pied ! Bonjour l’inconfort multiplié x1000. Même dans la coupe standard du soutien-gorge, on trouvera toujours un tout petit peu de rembourrage : zéro répit. 

Les brassières/soutiens-gorge de Mina Storm ne comportent pas le moindre rembourrage, parce qu’on a décidé de respecter votre corps, c’est l’un de nos engagement #bodypositive. D’ailleurs, cet article est entièrement dédié à ce sujet, allez y jeter un oeil si ça vous intéresse ?

 

10 – Le soutien-gorge quand il fait chaud

Il ne faut pas oublier que le soutien-gorge finalement c’est une couche de vêtement en plus, alors quand il fait chaud et qu’on se sent compressée au maximum, c’est juste invivable. Alors opter pour une pièce de lingerie 100% confortable, et ultra-tendance, c’est la meilleure des solutions !

Essayez ces brassières/soutien-gorge de chez Mina Storm, vous nous en direz des nouvelles ?

 

Finalement, le soutien-gorge, quand on doit vivre avec chaque jour de l’année, ça peut vraiment devenir une plaie. Nous vous recommandons de varier votre garde-robe avec des pièces de lingerie bien plus confortables comme les brassières/soutien-gorge Mina Storm. Peut-être que vous vous réconcilierez enfin avec votre lingerie !

Aventureusement ⚡️

logo mina storm